08 janvier 2008

De Delphine à Lancien.

Delphie

Mais que sais-tu de moi toi qui parles si bien,

Toi qui dis me connaître et pourtant ne sais rien

Rien, rien, rien, rien.

Que sais-tu de mes rêves et de quoi ils sont faits ?

Si tu les connaissais tu serais stupéfait.

Tu ne sauras jamais.

Posté par Junkk à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur De Delphine à Lancien.

Nouveau commentaire